Pfister Logo
header-rezept-dreikoenigskuchen-mobile.jpg

Confectionner sa couronne des rois maison avec la recette et les accessoires de pâtisserie de Pfister

 Parce que la couronne des rois faite maison a tout simplement meilleur goût, nous avons les accessoires de pâtisserie adéquats: du bol à mixer de qualité en acier inoxydable à la spatule assurant une résistance aux rayures et à la chaleur. Et bien sûr, vous trouverez également ici une recette de couronne des rois pour que la spécialité pâtissière suisse à succès puisse à nouveau couronner un roi ou une reine le 6 janvier. 

tkg-rezept-dreikoenigskuchen-portrait.jpg

Recette de couronne des rois

Pour la pâte levée:

  • 500 g de farine blanche
  • ½ c. à c. de sel
  • 4 c. à s. de sucre
  • 4 c. à s. de raisins secs (sultanine) ou de pépites de chocolat
  • 20 g de levure: environ ½ cube, réduit en miettes
  • 80 g de beurre ramolli en morceaux
  • 3 dl de lait tiède
Pour la touche finale:
 
  • 1 figurine en plastique (fève) 
  • 1 œuf, battu
  • 1 c. à s. d’amandes effilées et/ou de sucre grêle

 

Préparation:
 
Première étape: Mettre la farine blanche, le sel, le sucre et la levure dans un bol à mixer et mélanger. Ajouter le lait, le beurre et les raisins secs ou les pépites de chocolat et pétrir le tout jusqu’à obtention d’une pâte souple et lisse. Puis, couvrir et laisser monter pendant environ 1,5 heure à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume. 
 
Deuxième étape: Avec la pâte, former 8 boules d’environ 70 g et placer la fève dans l’une des boules. Avec le reste de la pâte, faire une grande boule et la poser sur la plaque de four chemisée de papier sulfurisé. À présent, disposer les petites boules de manière homogène autour de la grande boule. Laisser reposer le tout encore une fois pendant 30 min. et laisser lever. Badigeonner la couronne avec de l’œuf et saupoudrer d’amandes effilées et/ou de sucre grêle. Alternative: utiliser de la décoration en sucre.
 
Hop, au four:
 
Préchauffer le four à 180 degrés et cuire la couronne des rois sur le niveau du bas pendant environ 30 min. jusqu’à ce qu’elle dore. Sortir la couronne des rois du four, laisser refroidir un instant, puis la glisser sur une grille pour la laisser refroidir complètement. Enfin, placer une couronne dorée en papier au centre de la couronne des rois et servir la couronne sur un plateau à tarte ou sur une étagère

Accessoires à pâtisserie pour la couronne des rois

La couronne des rois en Suisse

Spécialité pâtissière la plus vendue, la couronne des rois est à la Suisse ce que le lapin est à Pâques. Chaque année le 6 janvier à l’occasion de l’Épiphanie, jour de la manifestation de Dieu et fête des rois mages, on consomme en moyenne une couronne des rois par foyer – tendance à la hausse. Celui ou celle qui trouve la fève dans ces petits pains en pâte levée sucrée disposés en forme de fleur et recouverts de sucre grêle a droit à la couronne dorée en papier posée au centre et être le roi ou la reine pendant un jour. Souvent, cela signifie de ne pas avoir à faire la vaisselle ou des tâches de ménage. La fève étant placée à la main dans la pâte, il peut arriver qu’on l’oublie – une déception pour les personnes concernées et un cauchemar pour les boulangers-pâtissiers de chez nous.

Accessoires à pâtisserie pour la couronne des rois

La recette de la couronne des rois à la façon suisse est facile et requiert uniquement des accessoires de pâtisserie très simples. En effet, pour confectionner soi-même une couronne des rois classique, il ne faut rien de plus que de la farine blanche, du sel, du sucre, de la levure, du lait et du beurre. Bien sûr, les raisins secs ne sauraient manquer pour ce gâteau traditionnel suisse mais on peut tout aussi le confectionner avec des pépites de chocolat. Celles et ceux qui n’aiment ni l’un ni l’autre peuvent bien entendu aussi faire une couronne des rois nature. Pour finir, cette pâtisserie à pâte levée est traditionnellement saupoudrée de sucre grêle ou d’amendes effilées, mais la décoration en sucre fait elle aussi son effet sur une couronne des rois – il n’y a pas de limite à la créativité dans les fourneaux.

Histoire de la couronne des rois et origine de cette pâtisserie traditionnelle suisse en sa forme actuelle

La tradition de la couronne des rois trouve son origine dans la Rome antique. Ainsi, en l’honneur de Saturne, dieu de l’agriculture, on mangeait un gâteau dans lequel était caché une fève de haricot. La personne qui trouvait la fève était ensuite célébrée comme roi de la fève. Cette idée se mariait parfaitement avec l’Épiphanie chrétienne. Car dans la croyance occidentale, l’étoile du matin a guidé les trois rois mages Caspar, Melchior et Balthasar à Jésus à Bethlehem le 6 janvier. C’est ainsi que la tradition romaine de la couronne des rois a été transférée à la fête chrétienne.

C’est grâce au Bâlois Max Währen que cette pâtisserie traditionnelle rencontre une telle popularité dans notre pays. L’expert en pain à ses heures perdues, décédé en 2008, a fait sortir l’Épiphanie de l’ombre et a donné à la couronne des rois sa forme de fleur caractéristique il y a 65 ans. En 1979, Max Währen a obtenu le doctorat honoris causa de l’Université de Zurich pour avoir relancé la tradition de la couronne de l’Épiphanie et pour le design du gâteau qu’il a créé, ainsi que pour ses recherches sur les formes de pain pour les tresses et les croissants. Aujourd’hui, la couronne des rois ou gâteau des rois, comme on l’appelle souvent, se vend à plus d’un million d’exemplaires le 6 janvier, ce qui en fait la pâtisserie de fête par excellence en Suisse.

Chez Pfister, vous trouverez les accessoires de pâtisserie adéquats pour confectionner votre couronne des rois faite maison. Du bol à mixer à la spatule jusqu’aux petites étoiles de décoration en sucre. Seule question qui se pose encore: qui sera le roi ou la reine cette année?

 

Vers Le Haut