Pfister Logo
InspiHeader_Cocktails_Desktop_FR_2280x1282.jpg

Shaker, accessoire de bar et recettes de cocktail: tout ce dont une boisson d’été a besoin

Mixer une boisson d’été rafraîchissante soi-même? Carrément! Chez Pfister, il y a d’élégants shakers, des accessoires de bar assortis et des recettes de cocktails d’été pour cela: secouée avec élégance, agitée avec soin, servie avec style.

BasilSmash_Square_1120x1120.jpg

Basil Smash – Le rafraîchissant


Ingrédients:

  • 6 cl de Dry Gin
  • 3 cl de jus de citron (frais)
  • 2 cl de sirop de sucre
  • 1 poignée de feuilles de basilic avec les tiges

Presser le basilic avec le jus de citron dans le shaker, mais pas trop fort. Ajouter le gin, le sirop de sucre et la glace, et mélanger énergiquement. Verser (égoutter) le tout dans un verre tumbler rempli de glace avec une passoire et décorer avec une branche de basilic.

Conseil: les gins aux arômes de citron s’accordent mieux au basilic que les gins classiques au genièvre.

Pim`s-Cup-No.1_Square_1120x1120.jpg

Pimm’s Cup No. 1 – Le britannique


Ingrédients:

  • 6 cl de Pimm’s No. 1
  • 1,5 dl de Ginger Ale
  • 2 rondelles de concombre
  • 2 rondelles d’orange
  • 1 branche de menthe fraîche
  • 6 glaçons

D’abord mettre les rondelles de concombre et d’orange avec la menthe et les glaçons dans un verre longdrink. Verser le Pimm’s No. 1 par-dessus, ajouter la Ginger Ale et remuer délicatement: et voilà! Le verre longdrink adapté à ce classique britannique rafraîchissant se trouve ici.

Frozen-Raspberry-Daiquiri_Square_1120x1120.jpg

Frozen Raspberry Daiquiri – Le glacé


Ingrédients:

  • 6 cl de rhum Havana 3 Años
  • 3 cl de jus de citron vert frais
  • 2 cl de sirop de framboise
  • 3 cl de coulis de framboise
  • Glace pilée

Mettre tous les ingrédients dans un mixeur et mixer pendant environ 10 secondes à la puissance minimale. Mixer 10 secondes de plus à la puissance maximale et compléter de glace pilée selon les goûts pour apporter plus de densité au cocktail. Verser le contenu dans un verre à martini refroidi au préalable: cheers!

Pas de mixeur? Pas de problème! Vous trouverez ce qu’il vous faut ici.

 

Pourquoi le cocktail s’appelle-t-il «Cocktail» et le b. a-ba des verres à cocktail

De nombreuses légendes entourent le terme de cocktail, en français «queue de coq». Selon l’une d’entre elles, ce mot remonterait au XVIIIe et aux combats de coqs si appréciés alors aux États-Unis. Le propriétaire du coq vainqueur arrachait apparemment les plumes colorées de la queue de l’animal mort et en décorait sa boisson avant de lever son verre. Cette boisson était alors le plus souvent mélangée à du miel, à du sucre ou à des fruits, l’offre en spiritueux englobant presque uniquement à l’époque des schnaps à base de blé locaux, à forte teneur en alcool et de moindre qualité. Les whiskeys sans sucre étaient quant à eux difficilement buvables. Après le combat de coq, on levait son verre à la santé de la queue du coq ou donc, «on the cock’s tail». L’étymologie du terme «Cocktail» reste cependant un mystère encore aujourd’hui.

L’origine du cocktail tel que nous le connaissons de nos jours viendrait de l’Amérique du Nord du XIXe siècle. Les émigrants arrivaient alors dans le pays de tous les coins du monde avec, dans leurs bagages, différents spiritueux, techniques de distillation et cultures de la boisson. Lorsque la prohibition frappe l’Amérique de 1919 à 1932 et entraîne donc l’interdiction de consommer de l’alcool, de nombreux barmen prennent le chemin de l’Europe. Et c’est ainsi que ce mélange de boissons se répand en dehors des États-Unis.

Le premier véritable engouement pour les cocktails est déclenché par le barman new-yorkais Jerry Thomas et son livre publié en 1862 How to mix Drinks, or the Bon Vivant’s Companion. Ce premier guide mondial pour apprendre à mixer des cocktails comprenait 19 recettes de cocktails et 70 variantes de mélanges de boissons. Les cocktails se déclinent aujourd’hui dans toutes les variantes possibles, ils peuvent être doux, acides, amers, crémeux ou rafraîchissants. Les cocktails d’été ou d’hiver, à boire comme apéritif ou comme boisson en soirée, sont aussi variés que leurs verres.

Le verre highball ou le verre longdrink sont hauts et étroits et se distinguent par un fond épais assurant un bon maintien. Le Gin Tonic ou le Mojito font partie des cocktails classiques servis dans un verre highball ou un verre longdrink. Aucune décoration sur ce verre, si ce n’est un quartier d’orange ou de citron entaillé et placé sur le bord.

Le verre hurricane, appelé aussi verre Fancy ou verre ballon, a une forme arrondie. Il est surtout idéal pour les cocktails arc-en-ciel aux couleurs vives, très décorés. Le cocktail Hurricane ou le célèbre Piña Colada sont servis de préférence dans ce type de verre.

Le verre Old Fashioned ou le verre tumbler sont réservés à la catégorie des cocktails classiques et sobres. Le Caipirinha, le Negroni et tous les sours sont les cocktails typiques servis dans ce type de verre. Le verre tumbler est souvent destiné aux whiskeys.

Le verre à Margarita et ses jolies courbes accueillera logiquement le cocktail classique du même nom. N’oubliez pas évidemment de givrer de sel le bord de ce verre, également parfait pour le White Dragon. Important: glace et paille sont absolument bannies de ces verres à cocktail.

L’élégant verre à martini est probablement l’un des verres à cocktail les plus célèbres qui soient, merci James Bond. La liste des boissons servies dans ce verre est relativement longue. Citons entre autres le Cosmopolitan, le Daiquiri et, bien sûr, l’emblématique cocktail de 007, le vodka martini, secoué mais non agité.

Contrairement au verre à martini effilé vers le bas, la coupe à cocktail a une base aplatie. Des détails sophistiqués viennent souvent agrémenter ces verres. Les cocktails de renom servis dans ces coupes sont le Gimlet ou le White Lady.

Optez pour des verres à vin rouge pour réaliser des cocktails à base de liqueur, de mousseux ou de champagne, tels que des Hedonist Poolparty ou des Aperol Spritz en été.

Le gobelet en cuivre, le gobelet en émail et le verre à grog font partie de la branche rustique de la famille des verres à cocktail et sont généralement pourvus d’une anse. Tandis que le gobelet en cuivre est destiné au célèbre Moscow Mule, le Julep est servi dans un gobelet en émail et le grog au rhum dans un verre à grog.

Vous trouverez chez Pfister des verres à vin et à cocktail déclinés dans toutes les variations et, bien sûr, les accessoires pour cocktails correspondants tels que d’élégants shakers ou des piques à cocktail. La lampe de table Cocktails de SIGNS vient compléter le décor. Plus rien ne peut vous empêcher maintenant de préparer de délicieux cocktails d’été ou d’hiver. À bon entendeur... Amusez-vous bien en mixant vos cocktails! Cheers!

Vers Le Haut